OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
7 août 2012
m. (OPA)

Les os de nos Pères

Les os de nos Pères

Ainsi nous avons vu les cadavres de nos ancêtres dépouillés.

Ils gisaient depuis si longtemps sous la terre que nous les pensions apaisés, au repos.

Car ils avaient fait des rêves grands comme des forteresses, ils avaient les mains calleuses et le regard qui portait loin.

Dans la logique de la descendance, ils nous voyaient récolter des moissons abondantes, ils voyaient nos assiettes pleines, nos souliers neufs, nos dimanches ensoleillés et sans fatigue.

Ils pensaient que nous marcherions dans la vallée des songes et que nous y bâtirions des cathédrales.

Mais il souffle ici un vent mauvais.

Et voilà que les os de nos pères, qu’on pensait au repos, apaisés, s’agitent et que tout s’embrunit.

C’est l’époque.

Ainsi, ne pouvant rêver moins haut que ne rêvaient nos pères, prendre courage, poser nos actes et retrouver, pour notre descendance, la vallée des songes, la force de l’Amour.

m. pour l’Orchestre Poétique d’Avant-guerre – O.P.A

Texte libre de droit diffusé sous Creative Commons :
http://www.opa33.org/opa-creative-commons.html

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

Mort de froid à Bordeaux
10 décembre 2010

Mort de froid à Bordeaux

2011 : L’élan que nous devons prendre. Yep ! Comme l’étau se resserre et qu’à claquemurer nos vies, nous finissons par voir nos espoirs flétrir et se disperser, il nous faut plus que jamais faire preuve...

Lire la suite

Juppé le retour
10 novembre 2010

Juppé le retour

« Juppé le retour » Cochon qui s’en dédit ! Comme nous l’avions prédit dans notre lettre ouverte à « Monsieur Alain Juppé », ce dernier n’a pas pu résister aux sirènes du pouvoir et le voilà de nouveau...

Lire la suite

S'enrichir à n'importe quel prix
10 octobre 2010

S’enrichir à n’importe quel prix

Et pendant ce temps là... Il se passe de bien tristes choses au Brésil. Les populations indiennes sont en voie d’élimination sans qu’on ne nous en dise rien ou si peu. Pourquoi nous informer alors que...

Lire la suite

... | 297 | 300 | 303 | 306 | 309 | 312 | 315 | 318 | 321 | 324