OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
15 mars 2011
Webmastre

m. matraquée par la police

OPA.Tv Vidéo : Violente arrestation de la chanteuse d’O.P.A.

Vidéo : témoignage de m. (porte voix du groupe O.P.A : Orchestre Poétique d’Avant-guerre) suite à la charge sauvage des CRS, qui ont lâchement matraqué les manifestants avant de procéder à l’évacuation du squat situé au 147 rue Saint-Genès à Bordeaux. « Quand se loger est un luxe, réquisitionner est un droit » pouvait-on lire sur la banderole placardée contre le mur de la maison.

Nous n’oublierons pas le 19 mars 2009

Le 19 mars 2009, à Bordeaux, « m. », texte et porte-voix chez O.P.A, inscrivait malgré elle son nom sur la longue liste des militant-e-s violenté-e-s par les forces de l’ordre.

Matraquée alors qu’elle participait à un rassemblement pacifique en soutien à un squat, le visage défiguré, elle devra attendre 1h30 avant de voir un médecin et passera la nuit en garde à vue à l’hôpital.

Son témoignage, deux jours plus tard, face à la caméra du Droit Au Logement de Dax ainsi que les photos de sa « drôle » de trogne font le tour du web et les messages de soutien affluent sur la boite mail d’O.P.A,...

Aujourd’hui, alors que le Procureur a reconnu les violences et malgré le fait que 4 CRS connus de celui-ci soient soupçonnés d’avoir porté les coups, il a jugé préférable de classer l’affaire sans suite et le sors de « m. » est désormais entre les mains du doyen des juges d’instruction.

En réaction à cette violence inacceptable, le Collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33) a vu le jour à Bordeaux deux mois après les faits, dans le but de soutenir m. mais aussi de dénoncer tous les abus, violences et répressions policières que nous subissons quotidiennement.

Avec d’autres collectifs anti-répression de France, il a été décidé de faire de la journée du samedi 19 mars 2011 la journée nationale contre la répression et les violences policières et des rassemblements, manifestations auront lieu ce jour-là dans toute la France.

Cette date, choisie arbitrairement dans le calendrier, revêt pour O.P.A et le C.L.A.P un aspect particulier puisqu’elle fait écho à ce jour sombre que nous n’oublierons pas et que nous aurions aimé voir, bien « utopiquement », comme le dernier jour de répression. Oui, c’est ce que l’on souhaite quand on découvre son visage ravagé dans les toilettes austères d’une chambre-hôpital de garde à vue...

Mais bien sûr, la réalité est têtue et l’État Français devient petit à petit un État policier, un totalitarisme qui cherche encore son nom et dont la loi Loppsi2 est la pierre angulaire, un territoire exigu sur lequel toute contestation est réprimée et où les citoyens sont constamment harcelés par une police armée jusqu’aux dents pour faire régner... la peur.

Quant à la liste de nos morts et de nos blessés, elle n’a de cesse, elle aussi, de s’allonger. Si notre plus lointain souvenir émerge en 1986 avec Malik Oussekine, les derniers nous viennent d’Anduze, de Toulouse, de Montreuil, de Lyon, de Givors, d’Aulnay sous Bois, de Cenon... Impossible décompte de nos frères et soeurs tués, gazés, matraqués, flashballés, tasés, frappés, humiliés-s etc...

Nous nous adressons aujourd’hui aux milliers de personnes qui se sont indignées en apprenant les violences qu’a subi « m. »

Où que vous soyez en France ce 19 mars 2011, près de chez vous des gens se mobilisent pour faire de cette journée une journée de refus de la répression. Marquez cette date en rouge sur votre calendrier et venez exercer votre sens de la solidarité, affirmez votre soutien aux victimes. Passez des mots à l’acte, déplacez-vous sur les lieux de résistance, dites haut et fort votre colère et votre rage face à ces violences et abus quotidiens !

A Bordeaux, une manif’estive aura lieu à ce jour à 16h, départ place Stalingrad, aux pieds du lion bleu.

Venez nombreux/euses, faites circuler l’information ! Ne laissez pas faire ces atteintes à nos libertés fondamentales : celle de circuler sans peur, celle de revendiquer et de manifester, celle d’habiter les lieux que nous créons, celle d’être ensemble, dans la rue qui nous appartient et que nous devons arpenter, encore et sans relâche, pour nous défaire du joug que les politicien-nes de tout bord ont posé sur nos cous fragiles et délicats.

« L’union fait la force, n’en doutez pas ! »

A vos côtés,

L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre - O.P.A

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

L'Etat se défend mal à Bordeaux
14 février

L’Etat se défend mal à Bordeaux

m. et son avocate à la sortie du tribunal. Bordeaux, le 11 février 2017 « Nous ne sommes plus dans un état de droit mais ce sont les policiers qui se font droit. » Maitre Ophélie Berrier – Avocate de...

Lire la suite

Violences policières - m. contre l'Etat
6 février

Violences policières - m. contre l’Etat

[Jeudi 9 février 2017- Bordeaux] Violences policières : l’Etat en procès Pourquoi ce rendez-vous judiciaire ? Dans la décision tardive du défenseur des droits (décision MDS-2014-096 du 9 juillet 2014),...

Lire la suite

D.A.L33 - La relaxe requise
5 février

D.A.L33 - La relaxe requise

Procès du D.A.L33 - La relaxe requise ! Bordeaux, le 26 janvier 2017 Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde D.A.L33 Bonjour, Jeudi 26 janvier 2017 s’est tenu le deuxième procès en...

Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21 | 24 | ...