OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
25 septembre 2011
Webmastre

O.P.A par Franca Maï

Une interview de m. par Franca Maï - 2008

Franca Maï : « Raconte-nous la genèse de ton dernier album. »

m. : « Odette », un label bordelais, nous a proposé deux jours d’enregistrement au studio de la rockschool Barbey pour nous produire une maquette de cinq titres. Comme nous faisons de l’improvisation, il était impossible de ne pas jouer tous en même temps. Alors, nous avons déjà passé une bonne demi-journée à réfléchir afin de résoudre ce problème et à poser le matériel. D’autant que nous faisions de l’électrique et de l’acoustique. Le deuxième jour, tout était prêt : moi dans la cabine avec l’ingé son et un casque sur les oreilles pour entendre les musiciens et eux, en studio avec ma voix dans les hauts parleurs. Au bout du compte, nous avons enregistré 17 titres en trois heures de temps. Nous en avons gardé une douzaine.

« Quel est ton morceau préféré ? »

C’est difficile à dire parce que chaque titre a une couleur bien à lui et pour moi, en plus, reste le souvenir de ce moment partagé. L’album est rattaché à un point précis et le fait que la plupart de ces morceaux n’existent et n’existeront que parce qu’ils ont été saisi là, en l’état, font que j’ai de la sympathie pour chacun d’eux. Mais j’avoue que je suis assez bluffée de l’improvisation que nous avons faite du « Bateau Ivre » de Rimbaud. J’aime aussi beaucoup « Personne ici ». J’avais écrit ce texte à propos de Chirac mais finalement, il colle beaucoup mieux à ce que nous vivons aujourd’hui. Et c’est une chanson positive.

« Peux-tu nous présenter tes musiciens ? »

L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre se renouvelle régulièrement. Seule la moitié des musiciens présents sur l’album jouent actuellement avec moi. Encore une fois, ce que nous privilégions dans O.P.A, c’est l’amour, l’amour à faire les choses ensemble, l’amour à donner et à recevoir. Quand celui-ci n’est pas présent, la technicité, le talent-même, ne peuvent pallier. Pas dans un projet comme celui-ci où nous nous ne pouvons qu’être authentiques dans cet élan qu’est l’improvisation. Avec les musiciens avec lesquels j’ai la chance de jouer aujourd’hui, l’amour est là et circule bien entre nous. Sur scène, vous trouverez donc Max la Menace à la batterie et les Frères Pétards à la guitare et à la basse. Sur l’album, en plus des Frères Pétards, il y a Mario à la batterie, Raphaël à la guitare et Stéphane aux saxophones.

« Comment naît une chanson ? »

O.P.A, c’est de l’improvisation totale, dans le sens où nous ne répétons jamais, où nous ne faisons que des concerts, sans playlist. Il y a bien évidement des choses qui reviennent, un texte déjà entendu, une mélodie mais pas forcément les deux ensemble et surtout cela ne constitue jamais qu’une infime partie d’un concert dont nous ne savons rien au moment où nous le commençons. Pour qu’une chanson naisse, il faut que l’un d’entre nous fasse une proposition. Je peux partir seule avec un parlé/chanté, ou bien un des musiciens lance une idée. Chacun alors, à l’écoute de soi et des autres, s’en saisit et l’accompagne. Cela demande une certaine concentration et à la fois un total lâcher prise. Nous agissons aussi en interaction avec le public. Ses vibrations, l’énergie qu’il nous renvoie influencent énormément la tournure d’un concert, toujours unique donc. Nous en avons fait plus de 70 l’an passé.

A raison d’une moyenne de 10 chansons par concert, nous avons un répertoire assez étendu mais éphémère. Avec évidement, du déchet mais c’est le risque. En tout cas, sans lassitude.

Agenda : Evévement à venir »

O.P.A + Guest à L’Antidote »

Vendredi 25 mai 20:30-23:30
  • L’Antidote - 13 bis rue Elie Gintrac - Bordeaux

Yep !

Programmation en cours pour le retour d’O.P.A à L’Antidote !

Pour sûr, on va inviter du beau monde ! Réservez votre soirée !

Plus d’infos, très bientôt !!

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

Pièces de Théâtre
18 septembre 2012

Pièces de Théâtre

OPA.Tv Vidéo : 1918/1933 - La mémoire courte (Spectacle poétique) « Quoi que je fasse, ce sera toujours de la poésie... » J’ai vu le jour ici-même, dans cet espace où se déploie mon ombre et je poursuis...

Lire la suite

Recueils de Poésie
17 septembre 2012

Recueils de Poésie

Ainsi parla le Poète... Une fois de plus, me voilà penchée sur la table, tentant de déceler, dans l’amas de déchirures et de plaies, l’éclat de beauté qui nous pousse. Une fois de plus, debout sur le...

Lire la suite

Rencontre avec OPA
3 octobre 2011

Rencontre avec OPA

Le Doigt dans l’œil : Rencontre avec OPA. Une interview de m. par Miren - Septembre 2011 Depuis les années 2000, voire un peu avant, nous avons, à Bordeaux, la chance, de connaître une formation...

Lire la suite

0 | 3