OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
7 août 2012
m. (OPA)

Les os de nos Pères

Les os de nos Pères

Ainsi nous avons vu les cadavres de nos ancêtres dépouillés.

Ils gisaient depuis si longtemps sous la terre que nous les pensions apaisés, au repos.

Car ils avaient fait des rêves grands comme des forteresses, ils avaient les mains calleuses et le regard qui portait loin.

Dans la logique de la descendance, ils nous voyaient récolter des moissons abondantes, ils voyaient nos assiettes pleines, nos souliers neufs, nos dimanches ensoleillés et sans fatigue.

Ils pensaient que nous marcherions dans la vallée des songes et que nous y bâtirions des cathédrales.

Mais il souffle ici un vent mauvais.

Et voilà que les os de nos pères, qu’on pensait au repos, apaisés, s’agitent et que tout s’embrunit.

C’est l’époque.

Ainsi, ne pouvant rêver moins haut que ne rêvaient nos pères, prendre courage, poser nos actes et retrouver, pour notre descendance, la vallée des songes, la force de l’Amour.

m. pour l’Orchestre Poétique d’Avant-guerre – O.P.A

Texte libre de droit diffusé sous Creative Commons :
http://www.opa33.org/opa-creative-commons.html

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

O.P.A soutient le Samovar !
23 janvier

O.P.A soutient le Samovar !

Yep ! Ainsi va la « modernité » que dans nos nouvelles nécropoles, nous nous baladons, nous autochtones, comme égarés dans nos propres espaces. Nostalgiques et rageurs, nous passons dans des rues où le...

Lire la suite

Camarade
23 janvier

Camarade

Une première improvisation sur ce texte est visible ici : https://youtu.be/hN0JyKFzfcE **** A toutes celles et tous ceux qui résistent et construisent, inventent et se réapproprient la vie, à celles...

Lire la suite

[Bordeaux - 14 déc.] Hommage à Clem
10 décembre 2017

[Bordeaux - 14 déc.] Hommage à Clem

Yep ! Le 15 mai 2013, Clem bouclait ses bagages pour le long voyage dont on ne revient jamais, nous laissant, à nous amis, familles, camarades, un vide immense que rien n’est jamais venu combler....

Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21 | 24 | ...