OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
10 octobre 2010
m. (OPA)

S’enrichir à n’importe quel prix

Et pendant ce temps là... Il se passe de bien tristes choses au Brésil.

Les populations indiennes sont en voie d’élimination sans qu’on ne nous en dise rien ou si peu. Pourquoi nous informer alors que ce sont nos entreprises, toujours enclines à s’enrichir et à n’importe quel prix, qui sont à l’origine de l’effacement pur et simple de toute une société humaine et si proche de valeurs après lesquelles nous courrons ?

Deux méga-barrages menacent d’ensevelir sous des tonnes d’eau des indiens isolés ?

Qu’importe tant que l’argent, lui, coule à flot.

Produire des agrocarburants sur une terre volée aux indiens ?

Qu’importe tant que l’argent, lui, fait que l’on roule sur l’or.

Nous avions mis en ligne, il y a peu de temps, un documentaire sur les Kogis, les derniers indiens pré-colombiens, voués à disparaitre, avalés par la logique capitaliste et meurtrière de ceux qu’ils appellent si affectueusement « Les petits frères ».

Ce soir, ces mauvaises nouvelles nous donnent une fois de plus la rage.

Car nous pouvons descendre dans la rue pour des retraites, la vie est là et s’enfuit. Nous la laissons mourir, devant nos yeux, nous la laissons nous échapper.

Puisque nous nous trompons encore et toujours de cible. _Puisque nous peinons à ôter ces œillères qui réduisent nos visions à nos peurs irrationnelles.

Car c’est pour autre chose de bien plus précieux que nous devons nous lever, nous retrouver et nous embrasser.

C’est pour autre chose de bien plus précieux que nous devons activer nos cervelles éreintées, que nous devons maitriser le temps, que nous devons retrouver notre dignité.

Nous l’écrivons encore. L’enfant vient, tous les jours, offrir son âme vierge au chaos de ce monde.

Nous ne pouvons fuir et lui laisser en héritage un désert de rêves, des insomnies stériles, un espoir en lambeaux.

Prenons courage, tous et toutes, allons au-delà des mots et vivons cette chance qui nous est offerte de mettre du sens dans chacun de nos actes.

C’est ici et c’est maintenant. Nous existons.

Solidairement à vos côtés,

L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre - O.P.A

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

Mort de froid à Bordeaux
10 décembre 2010

Mort de froid à Bordeaux

2011 : L’élan que nous devons prendre. Yep ! Comme l’étau se resserre et qu’à claquemurer nos vies, nous finissons par voir nos espoirs flétrir et se disperser, il nous faut plus que jamais faire preuve...

Lire la suite

Juppé le retour
10 novembre 2010

Juppé le retour

« Juppé le retour » Cochon qui s’en dédit ! Comme nous l’avions prédit dans notre lettre ouverte à « Monsieur Alain Juppé », ce dernier n’a pas pu résister aux sirènes du pouvoir et le voilà de nouveau...

Lire la suite

Le travail nous rend esclaves
10 septembre 2010

Le travail nous rend esclaves

Eté 2010 : une odeur rance nous monte au nez ! Quand l’O.N.U s’inquiète des dérives xénophobes de notre gouvernement, il n’est plus l’heure d’enfouir nos têtes sous le sable de plages où nous sommes...

Lire la suite

... | 300 | 303 | 306 | 309 | 312 | 315 | 318 | 321 | 324 | 327