OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
5 août 2012
m. (OPA)

Paris - Communiqué du 260

Paris - Communiqué des habitants du 260 suite à l’opération de police du 3 août

Ce matin à 8 heures, des CRS et autres flics sont entrés au 260 rue des Pyrénées en forçant la porte.

Ils ont ensuite défoncé l’intégralité des portes des chambres et ont insulté et brutalisé les habitants, les menaçant avec diverses armes (tasers, flash balls, etc.).

Ils sont restés une heure dans le bâtiment, accompagnés d’un architecte venu vérifier s’il n’y avait pas de péril (c’est-à-dire si le bâtiment ne risque pas de s’effondrer ou de brûler) et s’il n’y avait pas de branchements sauvages, ainsi que d’un huissier venu recenser le nombre d’habitants.

Ils ont également pris les effets personnels de certains habitants, ont pris des photos et autres renseignements sur l’occupation des lieux, les convictions politiques des habitants, etc.

Ils cherchent manifestement tous les prétextes pour nous expulser.

Aujourd’hui, ils sont venus vérifier que le lieu n’était pas en péril, pour, si possible, nous expulser « pour notre sécurité ».

Ils auraient bien aimé constater que nous nous branchions illégalement sur le réseau électrique, ils n’ont trouvé qu’un petit groupe électrogène : autrement dit, on nous refuse l’électricité pour nous reprocher ensuite de la prendre par nous même.

Ils espéraient aussi trouver des branchements en eau illégaux, ils n’ont pu voir qu’un compteur d’eau parfaitement réglementaire installé par eau de Paris.

Demain, si ces prétextes ne suffisent pas pour nous expulser, ils en chercheront d’autres.

Nous passons d’ailleurs en procès le 13 septembre prochain.

Nous avons contre nous le propriétaire (le bailleur Toit et Joie), la préfecture, la mairie (qui a suivi en direct les opérations), mais nous ne nous laisserons pas faire !

Non à l’expulsion du 260 rue des Pyrénées ! Solidarité contre toutes les expulsions !

Et, de nouveau, nous exigeons le raccordement au réseau de distribution d’électricité !

mallogesacharnes@riseup.net

07 53 36 42 23

Source :
https://paris20.noblogs.org/post/2012/08/03/communique-des-habitants-du-260-suite-a-loperation-de-police-du-3-aout/

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

D.A.L33 - Amère relaxe
26 mars 2017

D.A.L33 - Amère relaxe

Yep ! Après trois ans de procédure, deux condamnations, une cassation gagnée, une relaxe, deux camarades définitivement condamnés, une association vacillante, c’est une relaxe bien amère pour m. et les...

Lire la suite

L'Etat se défend mal à Bordeaux
14 février 2017

L’Etat se défend mal à Bordeaux

m. & Maitre Berrier à la sortie du tribunal Bordeaux, le 11 février 2017 « Nous ne sommes plus dans un état de droit mais ce sont les policiers qui se font droit. » Maitre Ophélie Berrier –...

Lire la suite

Violences policières - m. contre l'Etat
6 février 2017

Violences policières - m. contre l’Etat

[Jeudi 9 février 2017- Bordeaux] Violences policières : l’Etat en procès Pourquoi ce rendez-vous judiciaire ? Dans la décision tardive du défenseur des droits (décision MDS-2014-096 du 9 juillet 2014),...

Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21 | 24 | ...