OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
27 octobre 2016
m. (OPA)

O.P.A - Retour du concert à Cenon

Yep !

Le 23 juillet 2016, invité par l’association ObaOba et par Jean-Charles, artiste protéiforme, O.P.A se rend au pied des tours de la cité Sellier à Cenon.

Première incursion dans cette banlieue bordelaise et premier ravissement !

Devant un public à l’écoute, nous avons partagé un moment musical et fraternel, en toute simplicité, tout en improvisation !

Retrouvez les différentes vidéos de notre concert ici  :
https://www.youtube.com/playlist?list=PLB-kKjZPEBpW8IuBHOBtcWbCqnm_QT1VI

Et un extrait juste en dessous...

Bonne écoute,

O.P.A

****

Comme leur monde

Comme leur monde nous pousse à vivre de travers, nous finissons par nous regarder de biais, nous finissons par courber l’échine, nous finissons par décliner.

On se renifle, on se sent comme des affamés mais nous ne savons plus comment dire : « J’ai soif, j’ai si soif de toi » et l"on se perd de vue, peu à peu...

Comme leur monde nous pousse à vivre carapacés, nous finissons par nous rabougrir, nous finissons par étouffer, nous finissons par croire que même croire est un rêve incertain et nous n’osons plus nous émerveiller.

On se maquille, on fait semblant de se moquer du temps qui passe mais nous ne pouvons plus dire : « J’ai faim, j’ai si faim de toi » et l’on se perd de vue, peu à peu.

Tout au bout, comme tout se brouille, comme tout se mèle, nous croisons nos visages défigurés qui nous racontent des histoires, des vies longues à courber l’échine, des vies longues à nous regarder de biais.

Alors qu’il suffit de peu, alors qu’il suffit de presque rien pour se regarder en face pour se regarder au fond des yeux et voir comme nous soif l’un de l’autre, comme nous avons faim.

Comme leur monde nous pousse à nous tourner le dos, pourquoi continuer à nous tendre vers lui, pourquoi lui prêter l’attention qu’il nous refuse, pourquoi forcer son respect ?

Tout au bout, comme l’on se ressemble, comme nous sommes les mêmes, retrouver le chemin de nos coeurs et se laisser aller comme nous avons soif et faim d’amour.

m. pour L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre - O.P.A
Texte libre de droit diffusé sous Creative Commons

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

Le travail nous rend esclaves
10 septembre 2010

Le travail nous rend esclaves

Eté 2010 : une odeur rance nous monte au nez ! Quand l’O.N.U s’inquiète des dérives xénophobes de notre gouvernement, il n’est plus l’heure d’enfouir nos têtes sous le sable de plages où nous sommes...

Lire la suite

Police et armée partout
10 juillet 2010

Police et armée partout

Ne pas s’endormir au soleil, garder l’esprit aux aguets ! Se dorer la pilule au doux feu d’Hélios, cela vaut le coup s’il s’agit de prendre des forces en vue d’une rentrée que l’on souhaite bouillante...

Lire la suite

Crier notre rage et notre révolte
10 juin 2010

Crier notre rage et notre révolte

Dernier concert avant repos et nouvelles plus ou moins fraîches ! Ben voilà ! Pour O.P.A, des vacances studieuses se profilent à l’horizon. A ce stade, il convient de remercier les associations, les...

Lire la suite

... | 297 | 300 | 303 | 306 | 309 | 312 | 315 | 318 | 321 | 324