OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
7 janvier 2021
m. (OPA)

Liquidation Totale - Tout va disparaitre

Le 7 janvier 2021

Pour télécharger librement « Liquidation totale. Tout va disparaitre » :

PDF - 1.1 Mo

Texte libre de droit diffusé sous licence libre Creative Commons

*****
Lorsqu’il y a deux ans je me suis attelée à l’écriture du spectacle « Liquidation Totale - Tout va disparaitre », j’étais bien loin de me douter à quel point ce texte serait aujourd’hui d’actualité.

La poésie est parfois comme une longue-vue qui percerait l’épais brouillard du présent pour voir plus loin, devançant un quotidien qui s’esquisse, anticipant rêves et cauchemars, tirant le fil.

Car voici que le Grand Bouleversement dont il est tant question dans ce spectacle s’est abattu sur nous et a définitivement changé la face de nos mondes et pour l’instant, pour beaucoup, nous sommes comme figés par l’invraisemblable.

Ce texte peut être cathartique, comme seul l’art peut consoler des peines insondables, comme seul l’art peut transcender des peurs et les transfigurer, comme seul l’art peut nous rattacher, quand on dérive, à ce lien intime de nous à la vie, comme seul l’art peut, pour qui l’exerce, éviter la folie et rendre grâce.

Aujourd’hui, j’ai 49 ans et la poésie m’accompagne depuis le jour de ma plus tendre enfance. Oui je fut et demeure ce poète de 7 ans découvrant le pouvoir du verbe, ébahi de la musique des mots.

J’ai forgé ma langue, d’alexandrins en proses, pour la dompter et qu’elle soit mienne, pour m’émanciper, pour me reconnaitre, jusqu’à la tenir assise, docile à mes pieds, jusqu’à la lâcher sans retenue pour qu’elle morde et déchiquète.

Elle n’est pas tendre car elle a à dire un monde obscure où la délicatesse a fui à la rugosité des heures ; elle ne supplie pas car elle a à parler sans détour du vertige qui nous étreint ; elle vise au cœur, aux tripes et se moque des raisonnements sinueux des cervelles étriquées ; elle est chaude comme la braise des baisers des amants fiévreux ; elle est glaciale comme le couperet sur le cou raidi du condamné innocent.

Ainsi, je vous la livre, en partage.

Oui, ce texte peut être cathartique.

Vous me direz ?

Bien à vous,

m. pour L’Orchestre Poétique d’Avant guerre - O.P.A
http://www.opa33.org/
https://www.facebook.com/OrchestrePoetiquedAvantguerre/

IMG/pdf/Liquidation-totale-site.pdf
Document PDF (.pdf) - 1.1 Mo - 07/01/21. Télécharger

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

L'Etat se défend mal à Bordeaux
14 février 2017

L’Etat se défend mal à Bordeaux

m. & Maitre Berrier à la sortie du tribunal Bordeaux, le 11 février 2017 « Nous ne sommes plus dans un état de droit mais ce sont les policiers qui se font droit. » Maitre Ophélie Berrier –...

Lire la suite

Violences policières - m. contre l'Etat
6 février 2017

Violences policières - m. contre l’Etat

[Jeudi 9 février 2017- Bordeaux] Violences policières : l’Etat en procès Pourquoi ce rendez-vous judiciaire ? Dans la décision tardive du défenseur des droits (décision MDS-2014-096 du 9 juillet 2014),...

Lire la suite

D.A.L33 - La relaxe requise
5 février 2017

D.A.L33 - La relaxe requise

Procès du D.A.L33 - La relaxe requise ! Bordeaux, le 26 janvier 2017 Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde D.A.L33 Bonjour, Jeudi 26 janvier 2017 s’est tenu le deuxième procès en...

Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21 | 24 | ...