OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
18 octobre 2012
m. (OPA)

La Z.A.D résiste !

Communiqué de presse

Mercredi 17 octobre 2012, par zadist

On vit ici, on reste ici !!

Après deux jours de résistance et de solidarité, seuls sept maisons et un terrain ont été expulsés sur la Zad, zone menacée par le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Partout, les forces de l’ordre ont rencontré la détermination des opposant-e-s sous différentes formes : habitant-e-s refusant de quitter leurs maisons, d’autres juchés sur leur toit, rassemblements autour des lieux de vie, barricades sur les routes, opposant-e-s venus d’ailleurs pour rejoindre la zone, etc...

Depuis des heures, des opposant-e-s défendent les parcelles du Far Ouest du Sabot, terre maraîchère défrichée collectivement en mai 2011 et noyée à l’heure actuelle sous un nuage de gaz lacrymogène, au son d’une batucada.

Des actions de solidarité s’organisent partout ailleurs, tel un rassemblement devant la préfecture à Nantes ce soir-même.

Contrairement à ce que laissait entendre le préfet mardi matin, la zone est donc loin d’être vidée.

Restent une vingtaine de lieux occupés, sans compter les propriétaires, locataires et paysans vivant toujours sur place.

La pression policière, dont témoigne entre autres l’incendie hier par les forces de l’ordre d’une cabane, sans même avoir vérifié si elle était encore occupée, ne fera pas taire la contestation.

Sans chercher à rivaliser avec l’arsenal militaire que la violence d’Etat peut déployer pour imposer ses projets « d’utilité publique », les actes de résistance continueront tant que le projet ne sera pas retiré.

Ici comme ailleurs, d’Atenco au Val de Susa, en passant par le Chéfresne et partout où des luttes se mènent, refusons de nous laisser aménager !

***
Communiqué de presse du 18/10 - 16h30

La résistance aux opérations d’expulsion des lieux occupés sur la ZAD (zone menacée par le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes) se poursuit avec détermination.

La militarisation de la zone reste plus que jamais d’actualité.

Le Sabot, terre maraîchère défrichée collectivement en mai 2011, est toujours occupée par les opposant-e-s.

Depuis ce matin, les forces de l’ordre ont commencé l’expulsion de la forêt de Rohanne, détruisant une cabane collective et descendant des personnes parmi celles installées dans les arbres pour résister.

D’autres opposant-e-s tiennent toujours dans les arbres avec du soutien au sol et au son d’un batucada.

Des messages et actions de solidarité viennent d’un peu partout : slogans peints à Poitiers, manifestation spontanée à St Affrique, banderoles près de Vienne, rassemblement à Rennes, messages de soutien d’Atenco à Stuttgart en passant par la France entière ...

Un rassemblement est annoncé devant le préfecture de Nantes ce soir à 19h.

***
Dates à venir :

  • Samedi 20 octobre, à 12h, à la Pointe (le Temple de Bretagne) : rencontre entre opposants au projet d’aéroport autour des perspectives de la lutte
  • Dans le mois à venir, manifestation de ré-occupation sur la Zad. Annonce de la date sur le site de Z.A.D

Informations complémentaires :
http://zad.nadir.org

Contact presse :
06 65 67 76 95

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

Mort de froid à Bordeaux
10 décembre 2010

Mort de froid à Bordeaux

2011 : L’élan que nous devons prendre. Yep ! Comme l’étau se resserre et qu’à claquemurer nos vies, nous finissons par voir nos espoirs flétrir et se disperser, il nous faut plus que jamais faire preuve...

Lire la suite

Juppé le retour
10 novembre 2010

Juppé le retour

« Juppé le retour » Cochon qui s’en dédit ! Comme nous l’avions prédit dans notre lettre ouverte à « Monsieur Alain Juppé », ce dernier n’a pas pu résister aux sirènes du pouvoir et le voilà de nouveau...

Lire la suite

S'enrichir à n'importe quel prix
10 octobre 2010

S’enrichir à n’importe quel prix

Et pendant ce temps là... Il se passe de bien tristes choses au Brésil. Les populations indiennes sont en voie d’élimination sans qu’on ne nous en dise rien ou si peu. Pourquoi nous informer alors que...

Lire la suite

... | 300 | 303 | 306 | 309 | 312 | 315 | 318 | 321 | 324 | 327