OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
6 octobre 2012
m. (OPA)

Qui avance masqué ?

C.L.A.P33 - République - Anti-Cagoule : Qui avance masqué ?

Le C.L.A.P33 communique le 4 septembre 2012.

Été 2012, la République se dévoile. Atteinte en France au droit de manifester masqué et à la liberté d’expression, c’est la loi visant à interdire le port du niqab qui est appliquée et non le décret anti-cagoule

  • DECRET ANTI CAGOULE Décret n°2009-724 du 19 juin 2009

La République vous accuse

de dissimulation illicite du visage à l’occasion de manifestations sur la voie publique

Est puni d’une amende maximale de 1500 euros, 3000 euros en cas de récidive, le fait pour une personne, au sein ou aux abords immédiats d’une manifestation sur la voie publique, de dissimuler volontairement son visage afin de ne pas être identifiée dans des circonstances faisant craindre des atteintes à l’ordre public.

Non applicable aux manifestations conformes aux usages locaux ou lorsque la dissimulation du visage est justifiée par un motif légitime.

Il reste possible de dissimuler son visage lors d’une manifestation si la personne masquée accepte de se dévoiler en cas de contrôle des forces de l’ordre, le simple fait de dissimuler son visage n’est pas suffisant pour constituer l’infraction (froid, lacrymo…). Il faut le faire avec l’intention d’échapper à toute identification et en agissant de telle manière que les autorités puissent craindre un trouble à l’ordre public.

  • LOI n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 entrée en vigueur le 11 avril 2011

Radicalisation par le burqamouflage ou quand la dignité des femmes sert d’emballage à une loi sécuritaire qui supprime les libertés (et racole à l’extrême-droite en bonus) :

La République vous interdit

Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage

Où ? Partout où le public accède librement : la voie publique d’abord mais aussi les services publics (tribunaux, hôpitaux, bureaux de poste, mairies, préfectures…), les commerces et centres commerciaux, les restaurants, les salles de spectacle, les enceintes sportives... L’interdiction s’applique également aux locaux professionnels ou associatifs accessibles au public.

  • Amende de 150 euros et/ou un stage de citoyenneté encourus.

La police nationale et la gendarmerie nationale doivent être en mesure de vérifier l’identité de toute personne. L’existence d’une intention est indifférente : il suffit que la tenue soit destinée à dissimuler le visage. Ainsi, une personne dissimulant volontairement son visage lors d’une manifestation pourra-t-elle se voir condamnée

  • La République se vit à visage découvert affirme la campagne gouvernementale : Été 2012, comment vit-on la république dans la rue ?

À Marseille, les manifestants pro Pussy Riot terminent au poste. Venus protester pacifiquement contre le sort réservé aux Pussy Riot, encagoulés en clin d’oeil, 7 manifestants marseillais, 5 poètes, un éditeur et Christian Poitevin, embarqués (dans un camion de CRS toutes sirènes hurlantes !) au commissariat à Marseille car ils portaient des cagoules sur la voie publique. « On est venu ici pour défendre la liberté d’expression en Russie et on se retrouve arrêté en France ! », se désole une retraitée.
Lire ici :
http://clap33.over-blog.com/article-marseille-les-manifestants-pro-pussy-riot-terminent-au-poste-109262873.html

Août 2012, pour la première fois, 5 militants ont écopé d’amendes en raison du port du célèbre masque signe de ralliement de tous ceux qui se réclament des idées du collectif Anonymous lors d’une manifestation près de l’église de scientologie. Habitués aux contrôles, les Anonymous pensaient qu’ils n’auraient qu’à montrer leurs cartes d’identité. Mais les policiers ont eut recours au décret dit « anti-cagoule ».

Nous voulons retrouver notre droit de manifester masqué, notre droit de porter nos masques d’affiliation, de protection, de caricature : les pro-Pussy Riot, les Anonymous, les stagiaires, les prostituées, les clowns, les artistes, les infirmiers anesthésistes, les enseignants, les déconneurs, et tous les autres que nous sommes ou qui nous incarnent.

  • Qui avance masqué ?

Données biométriques <> Reconnaissance faciale <> Prélèvements ADN <> Vidéo-contrôle…>> Création d’un fichier national biométrique jugé anticonstitutionnel en mars 2012 : jusqu’à quand ? Puces RFID <> Surveillance électronique <> Drone… Masque de Protection de notre identité ? et la protection de notre Liberté ?

« Si vous n’avez rien à vous reprocher, vous n’avez rien à craindre. » REFUSEZ d’être présumé suspect ou coupable !

  • Vos commentaires sur cet article :
    Attention, la liberté d’expression sur le net même public se fait sans masque même si vous vous sentez protégé derrière votre écran : )
  • La police recrute, le CLAP aussi, rejoignez-nous !

collectif.clap33@gmail.com

http://clap33.over-blog.com/

Source :
http://clap33.over-blog.com/article-republique-anti-cagoule-qui-avance-masque-110875538.html

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

D.A.L33 - Amère relaxe
26 mars

D.A.L33 - Amère relaxe

Bordeaux, le 25 mars 2017 Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde - D.A.L33 Relaxe des militant-e-s du D.A.L33 – Beaucoup de bruit pour rien, beaucoup d’amertume… Le 23 mars 2017, la...

Lire la suite

Téléchargez nous librement !
24 mars

Téléchargez nous librement !

Bordeaux, le 3 juillet 2015 Après des années de balbutiements, le site de Dogmazic (décidément, nous lui préférions sans conteste le nom de« Musique Libre »), reprend du service grâce à l’acharnement...

Lire la suite

L'Etat se défend mal à Bordeaux
14 février

L’Etat se défend mal à Bordeaux

Bordeaux, le 11 février 2017 « Nous ne sommes plus dans un état de droit mais ce sont les policiers qui se font droit. » Maitre Ophélie Berrier – Avocate de m. – Extrait de sa plaidoirie. Le jeudi 9...

Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21 | 24 | ...