OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
25 août 2014
m. (OPA)

Line nous a quittés

Quand Line filmait les concerts d’O.P.A... - 2 décembre 2012

Bordeaux le 2 août 2014

Nous sommes voilà donc aujourd’hui réunis pour rendre hommage à Line qui nous quitte si brutalement en nous faisant un dernier signe de la main.

Bien sûr, il ne s’agit pas ici de rassembler les souvenirs des uns et des autres car tous étant reliés à elle par un fil bien particulier, il m’est de fait impossible de rendre compte de ce que nous avons partagé avec Line.

Néanmoins, il y a peut-être une chose qu’elle nous laisse tous ici en héritage : son rire comme autant d’éclats de joie et de vie qui ont bien souvent illuminé nos rencontres.

Pour ma part, c’est au détour d’un concert que j’ai eu la joie de faire sa connaissance. Elle était venue se ressourcer auprès de Keny Arkana, une de ses chanteuses préférées, et avait ainsi par hasard croisé la route d’O.P.A

Depuis, cette amie avait pris la bonne habitude de venir nous soutenir à chacun de nos concerts, nous aidant à filmer nos prestations, réussissant même l’exploit de connaitre quelques un de nos textes et reprenant – pas toujours de façon très juste – une semaine sanglante que nous jouions pour elle avec grand plaisir.

C’est donc aussi au nom des musiciens d’O.P.A que je suis là pour la saluer car pour chacun, elle a toujours eu gentillesse et attention. Fidèle à ses goûts musicaux, Line était aussi une fidèle amie qui savait écouter et prendre soin des autres.

Pas seulement de ses proches. Car Line savait aussi s’enrager et nous avons ainsi partagé de nombreuses luttes et manifestations où nous avons tenté, en nous serrant bien les uns près des autres, de nous battre contre les injustices et pour un monde meilleur.

Riante, aimante, combattive, le portrait ne serait pas tout à fait complet si je n’évoquais pas aussi son franc parler qui fait que sa langue ne pouvait rester longtemps dans sa poche.

Elle disait ce qu’elle pensait, elle pensait ce qu’elle disait, qualité rare dans ce monde d’apparences où trop souvent les conventions nous empêchent d’être au plus près de nous-mêmes.

Line se moquait de bien des conventions, ce qui faisait d’elle quelqu’un de droit et d’une sincérité à toute épreuve.

Et voici qu’aujourd’hui, elle nous met face à l’impensable : un départ absurde, brutal qui nous laisse sans voix et creuse en nous le long sillon des tristesses inconsolables.

Voici qu’aujourd’hui, elle nous quitte en nous faisant malgré tout un geste de la main.

Quel est donc ce dernier geste ? Pour nous parents, famille, ami-e-s, c’est étrangement une main tendue vers la vie dont elle nous rappelle – avec le vide qu’elle laisse maintenant – la préciosité, la rareté et la richesse.

Elle nous rappelle que dans la fuite éperdue du temps, nous devons prendre soin de ceux que nous aimons, nous devons chérir les instants de joie et de bonheur partagés, nous devons profité de chaque heure où nous respirons encore, bien vivants et heureux d’être ensemble.

Oui la vie est un cadeau dont il faut prendre soin, triste et belle leçon que Line nous donne en nous laissant tant de souvenirs joyeux à chérir.

Elle ne sera jamais loin, elle veillera sur nous et quand le temps de la tristesse sera passé, nous entendrons pour longtemps encore son rire comme autant d’éclats de joie et de vie qui ont bien souvent illuminé nos rencontres.

m. pour L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

D.A.L33 - Amère relaxe
26 mars

D.A.L33 - Amère relaxe

Bordeaux, le 25 mars 2017 Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde - D.A.L33 Relaxe des militant-e-s du D.A.L33 – Beaucoup de bruit pour rien, beaucoup d’amertume… Le 23 mars 2017, la...

Lire la suite

Téléchargez nous librement !
24 mars

Téléchargez nous librement !

Bordeaux, le 3 juillet 2015 Après des années de balbutiements, le site de Dogmazic (décidément, nous lui préférions sans conteste le nom de« Musique Libre »), reprend du service grâce à l’acharnement...

Lire la suite

L'Etat se défend mal à Bordeaux
14 février

L’Etat se défend mal à Bordeaux

Bordeaux, le 11 février 2017 « Nous ne sommes plus dans un état de droit mais ce sont les policiers qui se font droit. » Maitre Ophélie Berrier – Avocate de m. – Extrait de sa plaidoirie. Le jeudi 9...

Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21 | 24 | ...