OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
28 octobre 2016
m. (OPA)

Elections 2017 - Abstention consciente/Boycott

Yep !

Un collectif appelant à l’abstention et au boycott des élections de 2017 se crée à Bordeaux ?

Soyez certain-e-s de nous y retrouver...

****
Partant de ces constats :

  • les abstentionnistes ne sont pas entendu-es voir même ridiculisé-es par les politiques et les médias alors que le non-vote a un sens politique pour beaucoup d’entre nous ;
  • les élu-es ne sont pas révocables, ont beaucoup de privilèges et ne nous représentent pas ;
  • le vote blanc et le vote nul n’ont pas de portée ;
  • le vote peut être un moyen mais pas une fin ;
  • les stratégies de communication poussent les personnes à voter toujours pour les mêmes (cf loi du 5 avril 2016 qui supprime le principe d’égalité du temps de parole au détriment des petits partis) ;
  • le système s’écroule, de plus en plus de personnes sont en souffrance et nous ne voulons pas/plus voter « contre » ;
  • la politique est et se fait partout ;
  • etc..

Nous avons décidé de créer à Bordeaux un collectif informel appelant à une abstention consciente et à un boycott massif des élections présidentielles et législatives de 2017.

Indépendant de tout parti, syndicat, association ou collectif, il a pour objectif :

- d’oter toute légitimité à nous représenter à tout-e candidat-e qui serait élu-e lors de ces élections, ainsi qu’à celles et ceux qui s’y présentent ;

- la critique constructive du système électoral actuel ;

- la mise en avant des alternatives d’organisation permettant l’autonomie et l’émancipation individuelle et collective ;

- la convergence de toutes les luttes anti-capitalistes et la jonction avec les autres collectifs appelant à l’abstention et au boycott ;

- l’organisation d’évènements le soir de ces élections pour continuer à occuper les espaces publics et à partager nos réflexions et nos expériences politiques.

- la mise en place d’actions afin de diffuser notre appel à l’abstention et au boycott.

Il s’agit donc par cet acte de symboliser la rupture qui existe aujourd’hui entre les gouverné-e-s et ses dirigeant-e-s.

Refusant de se plier à l’urgence de leur calendrier, ce boycott est avant tout un point de départ d’où l’on se détourne de ceux qui nous brisent pour se rapprocher de ce qui nous entoure.

Ainsi, nous appelons toute personne habitant sur l’ensemble des territoires français ou qu’elle soit expatriée, qu’elle ait ou non le droit de vote, qu’elle ait ou non l’intention de voter, à nous rejoindre ou à créer, là où elle se trouve un collectif aux objectifs similaires.

Car il est temps aujourd’hui de nous retrouver pour savoir qui nous sommes et comment vivre ensemble, pour le bien de chacun et de tous.

Nous appelons les luttes anti-capitalistes mondiales à soutenir ces initiatives.

Pour la paix, pour l’avenir, dans la joie partagée de choisir nos vies.

Collectif Bordelais pour l’abstention consciente et le boycott des élections 2017
abstention.consciente33@gmail.com
http://abstention-boycott2017.over-blog.com/

****

Il ne reste plus que nous

La France est un royaume dont le Prince tout puissant ne peut être jugé.

Ici, les couloirs des palais sont couverts d’or, d’emplois et de marchés fictifs, de croques en jambe, de coups tordus et de poches pleines.

De tous bords, les puissants ne rêvent que de plus de puissance et d’avoirs, et cela est sans fin.

Depuis tant de temps qu’ils s’assoient sur le trône, nous pouvons constater où leurs stratégies politiciennes et leurs allégeances à la finance nous ont menés.

En point de mire, un monde ultra-sécuritaire au service du Grand Capital.

Alors ici, comme partout, ils s’emploient à saccager la nature, à structurer leurs mégapoles et se régalent chaque jour de la sueur de nos fronts.

Avec leurs intérêts communs, ils privatisent et brevètent toutes nos ressources vitales et nous payent pour que nous puissions leur donner de l’argent.

Ils ont fait d’une fonction leur métier et c’est en professionnels, qu’ils nous méprisent et travaillent quotidiennement à rendre nos conditions de vies toujours plus difficiles.

Des millions d’entre nous tombent - et de tant de manières, d’autres sont en train de glisser, tandis que, nichés dans leurs espaces, ils ne savent rien de cette réalité qui nous oppresse.

Ils sont toxiques, hypnotiques, et ont semé en nous des peurs, un sentiment d’impuissance, une Histoire réécrite.

Ils ont prévu tout un arsenal – policier, juridique, médiatique – pour que rien de leur monde ne chancèle, alors que tout bascule autour de nous ; alors que nos droits sont réduits à néant ; alors que nous suffoquons.

Ils fabriquent des objets pour nous déconnecter, pour habituer nos enfants à la surveillance, pour nous décerveler, pour que nos profils ne puissent plus se faufiler nulle part sans laisser de traces.

A vouloir prendre d’assaut le château, nous goûtons à la froideur des geôles ou nous saignons sous le joug de la répression.

Et parfois, au bout d’un lancer de grenade, à la force d’une clé d’étranglement, nous mourons sans faire de martyres.

Ils ont entaillé jusqu’au nerf le lien qui fait notre esprit commun, ils ont fendu le cercle et désormais, nous avons du mal à vivre ce « nous » et à nous reconnaitre comme étant de la même humanité.

Tant et tant d’oraisons encore et voilà, à l’horizon, nul être providentiel pour nous sortir de la nasse.

Il ne reste plus que nous, pauvres de nous, riches de nous, pour trouver en nous-mêmes la volonté de rompre et de refuser.

Il ne reste plus que nous pour nous rendre dignité et justice, pour nous écouter, pour nous comprendre, pour nous apprendre ; nous, il ne reste plus que nous.

Et quelle chance ! Si nous pouvons arriver désarmés, si nous pouvons voir plus loin et mêler nos rêves et nos âmes !

Quelle chance ! Si nous pouvons retrouver la mémoire, rallumer le feu de l’à venir !

Quelle chance ! Si nous parvenons à froisser nos egos pour vibrer au plus près, si nous laissons faire en nous cette intuition.

Quelle chance ! Si nous pouvons parler d’Amour et le partager !

Quelle chance ! Il ne reste plus que nous !

Ce siècle nous projette loin en avant de nous-mêmes et nous pose, par son chaos, les questions essentielles de notre humanité, commune et personnelle.

Mais ne sommes-nous pas vivants ?

Courage !

m. pour O.P.A
Texte Libre de droit - Diffusé sous licence libre Creative Commons

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

D.A.L33 - Amère relaxe
26 mars

D.A.L33 - Amère relaxe

Bordeaux, le 25 mars 2017 Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde - D.A.L33 Relaxe des militant-e-s du D.A.L33 – Beaucoup de bruit pour rien, beaucoup d’amertume… Le 23 mars 2017, la...

Lire la suite

Téléchargez nous librement !
24 mars

Téléchargez nous librement !

Bordeaux, le 3 juillet 2015 Après des années de balbutiements, le site de Dogmazic (décidément, nous lui préférions sans conteste le nom de« Musique Libre »), reprend du service grâce à l’acharnement...

Lire la suite

L'Etat se défend mal à Bordeaux
14 février

L’Etat se défend mal à Bordeaux

Bordeaux, le 11 février 2017 « Nous ne sommes plus dans un état de droit mais ce sont les policiers qui se font droit. » Maitre Ophélie Berrier – Avocate de m. – Extrait de sa plaidoirie. Le jeudi 9...

Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21 | 24 | ...