OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre
2 mars 2012
m. (OPA)

Bordeaux sans liberté

Rassemblement de soutien aux amende-é-s Bordelais-e-s.

Lundi 5 mars 2012
13h au Tribunal d’Instance
180 rue Lecocq à Bordeaux

Communiqué du Collectif Contre Les Abus Policiers (CLAP33) et de l’Orchestre Poétique d’Avant Guerre.

Lundi 5 mars 2012, m. – porte-voix du groupe O.P.A et membre du collectif Contre Les Abus Policiers – est convoquée avec 7 autres camarades, à 13h30, au Tribunal d’Instance de Bordeaux.

Ils et Elles ont reçu des amendes variant de 38 à 120€ pour « camping sauvage », suite à leur participation au campement des indigné-e-s qui, du 9 juin au 13 juillet 2011, s’est courageusement tenu sur la place St Michel de Bordeaux.

C’est leur opposition à ces amendes qui leurs vaut d’être présent-e-s devant les tribunaux ce jour-là.

Il bien évident que c’est pure hypocrisie de la part d’un Ministère Public aux ordres que de qualifier de « camping sauvage » ce qui était une réappropriation consciente et politique d’un espace public.

Il fallait, dans ce Bordeaux liftée à outrance, que tout soit lisse et propre pour accueillir les touristes venu-e-s s’émerveiller du patrimoine mondial dont cette ville est censée regorger.

Alors pensez ! Un campement, en plein cœur du centre historique, où les gens parlaient de rEvolution, où les personnes de la rue étaient accueillies, où le temps était mis à la réflexion et au vivre ensemble, ça faisait un peu tâche au milieu des flonflons !

A Bordeaux, il y a d’un côté Juppé, Monsieur Le Ministre, qui salue les démocraties naissantes du Maghreb et de l’autre, Juppé, Monsieur Le Maire, qui envoie sa police forcer la main des commerçants pour qu’ils signent une pétition contre le campement des indigné-e-s, qui envoie sa police pratiquer des contrôles d’identité abusifs, qui envoie ses services sociaux pour que ces « marginaux » soient pris en charge (!), qui envoie finalement sa police et quelques bennes pour détruire cet éphémère espace de paroles, d’échanges, de solidarité et de liberté.

Et pour leur faire passer l’envie de recommencer, quoi de mieux que d’atteindre ces militant-e-s, des mois plus tard, par un coup bas au porte-monnaie !

Mais comme le chantaient les occpuant-e-s de la place le jour de leur expulsion (une dizaine de militant-e-s pour une cinquantaine de flics) : « Vous prenez des meubles, pas notre indignation ! »

Et il est encore loin le temps où la peur de débourser quelques billets nous fera ravaler nos rages et nos justes désirs d’émancipation.

Ce communiqué est aussi pour nous l’occasion de vous faire le point sur tous les arrêtés municipaux qui entravent sournoisement nos libertés à Bordeaux.

Anti-camping, anti-alcool, anti-animaux domestiques, anti-tractage, anti-skate-board, anti-musique, nous en avons recensés plus d’une dizaine à travers lesquels transparaissent la volonté de nuire à toute forme de bonheur, hors temps prévus par la mairie, la chasse aux sans abri, la mise au pas de la jeunesse, la répression des militant-e-s.

Le C.L.A.P et O.P.A dénoncent avec force ces arrêtés et toutes les politiques sécuritaires locales, nationales et internationales dont ils sont l’émanation.

Nous vous invitons à venir nombreux/euses soutenir les camarades amendé-e-s ce lundi 5 mars et à diffuser le plus largement possible ce communiqué.

Puisque les loups sont partout, face à la répression, la solidarité est notre arme !

Le collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33)

Compléments d’infos

SUR LE CAMPEMENT DES INDIGNE-E-S DE BORDEAUX

Mardi 12 juillet 2011

Jeudi 21 juillet 2011

SUR BORDEAUX

SUR VOS DROITS ET OBLIGATIONS LORS D’UN CONTROLE D’IDENTITE

OPA.Tv Vidéo » Émissions pirates »

OPA Albums » A l'écoute & en téléchargement libre »

D.A.L33 - Amère relaxe
26 mars

D.A.L33 - Amère relaxe

Bordeaux, le 25 mars 2017 Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde - D.A.L33 Relaxe des militant-e-s du D.A.L33 – Beaucoup de bruit pour rien, beaucoup d’amertume… Le 23 mars 2017, la...

Lire la suite

Téléchargez nous librement !
24 mars

Téléchargez nous librement !

Bordeaux, le 3 juillet 2015 Après des années de balbutiements, le site de Dogmazic (décidément, nous lui préférions sans conteste le nom de« Musique Libre »), reprend du service grâce à l’acharnement...

Lire la suite

L'Etat se défend mal à Bordeaux
14 février

L’Etat se défend mal à Bordeaux

Bordeaux, le 11 février 2017 « Nous ne sommes plus dans un état de droit mais ce sont les policiers qui se font droit. » Maitre Ophélie Berrier – Avocate de m. – Extrait de sa plaidoirie. Le jeudi 9...

Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21 | 24 | ...